MACRON-FRANCE 2017 _B4Voilà ma version de la photo officielle du nouveau président-dent-dent des sans dents ; roi des français par la bénédiction médiatique ; soutenu par la grande presse depuis le début . D'aucuns y voient un Badinguet, d'autre un Mitterrand, voire un  De Gaule... Moi, c'est plutôt Louis Philippe que j'y vois. J'aurais voulu la pondre à l'instant T de l'élection, comme jadis pour Hollande, mais j'étais très mal. Ca se voyait pas, mais j'ai passé des plombes à faire des tas de dessins, publiés en partie sur FB, et le reste du temps au paldingue parce que mal. J'ai pris du retard. J'ai pu me traîner à l'urnoir, m'enfin c'était pas jojo. Enfin bon, voilà quoi. Alors pourquoi Louis-Philippe Ier ? Un contrepied et quelques points communs. Ce serait long d'entrer dans tous les méandres de ma pensée tordue.

MACRON-FRANCE 2017 _B

Tenez, je me suis inspiré de cette image..; Ah, oui, le dernier Louis n'avait pas cette tronche, je vous l'accorde. Mais c'est pour bien souligner la dérive de ma pensée. Là ça évoque les trois glorieuses qui portèrent au pouvoir notre dernier monarque tandis que populo espérait, en chassant Charles X, restaurer la République ; sociale tant qu'à faire. C'étaient un peu les mélenchonistes de l'époque. Du coup, le roi restaura le drapeau tricolore. Vous suivez ? Il n'y a pas de vraie ressemblance de personnalité entre les deux gusses. Macron a été élevé dans du coton par rapport à l'autre qui fut d'abord professeur ; Macron est, fut, un éternel élève ; puis explorateur, aventurier, trappeur, un dur à cuire en somme avant que d'être roi. Tandis que Macron, il n'a pas connu l'adversité... Pour un type qui n'a jamais connu la douleur, comment pourrait-il comprendre la souffrance, lui qui prétends nous "aimer" ? Vous pouvez pas savoir ce que ça m'a crispé ! Je n'aime pas cette tendance moderne à dévoyer le mot "amour" qu'on fout à toute les sauces ! Mais c'est de la com, de la pub, et on a réussi à vous vendre la marionnette des transhumanistes et des banquiers à coup de pub' et d'épouvantail. La même mécanique que d'hab', mais à la puissance cent. Le choix entre le repli identitaire et le transnationalisme-transhumanisme. Pas drôle ! Tout ça parce que le résultat des primaires de droite comme de gauche a versé dans le caniveau... J'en ai déjà causé. Vous avez "acheté" une "belle" (hem) gueule, un packaging, comme vous achetez un produit bien emballé. "Il est jeune" serinez vous ; sauf qu'il est patronné par des vieux kroumirs qui sont usés jusqu'à la corde et dont un certain nombre n'a jamais eu le courage de venir défendre leurs idées devant les français au grand jour. Mais il y a autre chose qui m'a poussé à ce contrepied entre notre dernier roi et notre initiateur d'une ère nouvelle (plus rien ne sera comme avant). Déjà cette fichue tendance à gouverner par ordonnance. Sans même attendre d'avoir un parlement.

papier_3 code

Son premier acte projeté est de foutre au feu notre code du travail. Ma source : plusieurs chaînes de TV. Puis son programme bien sûr. Et cela par ordonnance, en plein été à une période où, généralement, les groupes militants démobilisent complètement ; eux qui fonctionnent encore sur des schémas hérités de mai 68 et 36... C'est pendant ces moments qu'on glisse en loucedé la matraque plombée dans l'embrasure de la porte. Y'a personne pour bouger.
Puis, bon cette manie de s'associer un peu avec n'importe qui ou quoi... Pas si humaniste que ça notre Macron. Dire que y'a des cathos qui parient sur lui ! Alors qu'il est certainement très loin de défendre les valeurs de l'Eglise ; quant à la gauche de gauche, c'est bien pareil. Il s'entoure de gens comme Attali, que je peux pas sacquer entre parenthèses, qui a bouffé à tous les râteliers ou presque. Comme Louis Philippe s'accoquinait avec Dumouriez qui fut à la République ce que Vlassov fut à l'URSS en simplifiant. Ça ne va pas lui faire que des potes... Mis par dessus tout, c'est son côté va-t-en-guerre plusieurs fois manifesté qui va lui étriller le dos...  Il n'a aucune expérience militaire. C'est pas bon pour un chef des armées. Il devra s'en remettre à l'appréciation des seuls généraux et services de renseignement ; en gobant tout ce qu'ils diront...

MACRON LOUVRE LYBIELouis Phillippe héritait des guerres coloniales de Charles X ; tout particulièrement la conquête de l'Algérie ; qui ne s'acheva qu'en 1902 ; mais pas que... Macron hérite des conflits qualifiés "d'Islamistes" et tout particulièrement du dossier Syrien. Si j'en juge par les propos de Poutine, ça craint et confirme mes intuitions... BFMTV, pendant son discours, l'a-t-il fait exprès ? Regardez la capture d'écran. J'en ai une dizaine comme ça... En surimpression, comme un avertissement (voulu ?) ou un présage... Le drapeau en surimpression... Le plus marrant c'est que les complotistes, qui vont comme d'habitude chercher midi à 14 h n'ont pas relevé ce fait pourtant évident ; pendant plusieurs minutes on voit un, et deux à un moment, drapeaux Syriens en transparence parce que trop près de l'objectif. Ne me dites pas que c'est une coïncidence : depuis, je suis tombé sur une page FB Syrienne qui attends que justement il s'engage là dessus... Ce qui présage de grandes souffrances et emmerdes pour nous comme pour eux. Voilà.
Enfin, je ne vais pas m'étendre...  A quoi bon ? Une nouvelle ère s'ouvre et plus rien ne sera comme avant. Ce n'est pas qu'un changement de président. Vous n'avez pas fini d'en voir des vertes et des pas mûres... Et ça va durer malgré l'instabilité. Longtemps... Marchez donc vers l'ère radieuse de la dénaturation de l'homme où une élite transhumaniste régnera sur des larbins jetables après usage... Quelques échauffourées d'idiots utiles et attentats aideront à trouver des prétextes pour maintenir l'ordre des maîtres qui paraîtra bon au regard de ce qu'on distillera comme opposition nourrie à la haine donc pas plus buvable. La pub et la presse vous persuaderont que le credo est celui auquel on est enchaîné. Remarquez, moi, je devrais pas durer longtemps alors c'est pas grave... Mais tout de même ; tant de siècles d'histoire pour n'être plus qu'un troupeau de moutons parqué par un VRP  promu par la publicité, dissout non pas dans l'Europe, qui est liée à notre Histoire (Clovis, Charlemagne, étaient Germaniques...) mais dans un mondialisme mercantile qui méprise toute les lois naturelles, c'est un peu dommage... Et la seule alternative qu'on nous laissait était un racisme primaire qui fit couler tant de larmes et de sang dans les poubelles et les caniveaux de l'Histoire, que c'en était écœurant...

FRANCE 1237