rouletteRien ne va plus les dès pipés sont jetés, comme des perles aux pourceaux repus, gardés par le fils prodigue. Allons, l'enfant pâtre rit. Il rentre ses blancs moutons tandis qu'au loin l'orage luit, arrachant les gréements d'or et d'argent des petits navires de Cadet Roussel affrétés sans notre agrément. Les rats ont envahi les cales et gaspillent les dernières réserves. L'équipage devra tirer à la courte-paille qui sera mangé. Le mousse, volontaire commis d'office, finira poignardé dans le dos, comme chaque fois qu'on lui demande son avis avant de l'envoyer quérir la clef du champ de tir , égarée entre les colonnes. A l'Orient se lèvent une poignée de valets et courtisans désabusés d'une prostituée en haillons...

J : « - Va comprendre Charles ! »

B : « - Charles ?? »

J : « - Attends »

B : « - ??? »

J : « - charlatan ! »

B : « - Aaah ! I see... » 

flingue

flingue (2)

Et pendant ce temps le monde sécrète la violence et la haine, la peur et la contrainte, et détruit consciencieusement la planète.
Dans ma jeunesse les attentats et autres crimes étaient commis par des "rouges" au nom de "l'émancipation prolétarienne" ; sorte de lubie de groupuscules de voyous qui trouvaient là une justification à leur violence. Ils ont été remplacés par les "islamistes", sortes d'abrutis du même genre que les précédents qui ont juste changé l'étiquette du bocal. Le problème est qu'ils semblent bien plus nombreux parce qu'il y a un terreau de recrutement dans l'acculturation et la misère. N'importe comment l'homme trouve toujours une raison pour massacrer. On condamne... Parce que seule la violence d’État est reconnue légitime. Un attentat commis, par exemple, sur un navire appartement à une ONG dans un port étranger par un État « socialiste » est tout à fait normal... Y a-t-il une morale à géométrie variable selon qui emploie la violence ? Après ça, ce sera un autre "ennemi"... En 1870 on disait que les prussiens mangeaient les petits français à la broche... 

marelle-1

On fait grand cas de quelques morts spectaculaires et c'est vrai que c'est toujours assez sidérant et bien triste pour les proches et ami(e)s ; mais qui de vous se sent concerné par les 4000 morts sur la route par an et 10500 morts de la grippe cet hiver... ? Sans compter les morts de solitude, de misère, morale et financière, l'un ou l'autre ou les deux.
Il y a quelques heures j'ai croisé deux "bonnes" paroissiennes qui squattaient les abords de Notre Dame pour vendre du rameau à bénir dès potron-minet. Elle avaient aussi du laurier sauce et l'une d'elle m'a dit qu'elle venait d'en donner un bouquet. Seulement à moi elle n'a pas donné, parce qu'elle ne me connaît pas me dit-elle. C'est ça la charité chrétienne ? Je venais de lui dire et montrer que j'étais biffin... Mais je suis riche parce que j'ai un « beau téléphone » (qu'on m'a offert soi dit en passant)... Quant à la citoyenneté... Elles n'iront pas voter m'ont-elles dit. Je rentrais de biffe et je venais de bénéficier de la citoyenneté consciencieuse des niortais remarquez. Une dizaine de boites de conserves non périmées (2 ans de péremption), dont je donnerais la moitié à n'importe qui parce qu'elles ne me conviennent pas. 

IMG-20150329-02818

Pendant ce temps un connard s'est garé ce dimanche sur un emplacement qui n'en n'est pas un alors même qu'à l'exception du parking derrière la gare (assez loin), tout est gratuit aujourd'hui et qu'il y a de la place. Il va sans doute rester jusqu'à lundi... Et personne n'en n'aura rien à foutre.  

mairie

Vous avez peur de la présence musulmane alors que c'est vous qui sabordez nos valeurs par vos comportements. Vous laissez le champ libre aux fanatiques par vos démissions. Je vais vous dire : j'irai urner par principe parce que c'est le seul moyen qui me reste d'affirmer à la cité que j'existe ; même si au jeu de pile ou face du deuxième tour je serais perdant. Il y aurait eu une triangulaire, je serais perdant tout autant... Et je l'étais déjà au 1° tour. C'est juste une manière pour moi d'affirmer visiblement ma citoyenneté. Je n'y crois plus. Parce que ce n'est pas de structure politique qu'il fallait changer (c'est ce qu'on est en train de faire), pas plus que d'heure... Mais de conscience citoyenne. Vous braillez laïcité à tout bout de champ ; engageant la guerre à tout ce qui dépasse ; en particulier la visibilité de la foi ; ce qui pourtant ne mange pas de pain ; mais vous êtes les fossoyeurs de votre patrie. Tant par vos gaspillages que par la haine dont vous avez fait une valeur essentielle. Et lorsque vous vous revendiquez « croyants », vous êtes comme ces deux bonnes femmes, juste bons à baver d'envie devant un téléphone, et juger un moine à son habit. Vous aimez votre prochain quand vous le connaissez sinon il peut crever. Et jetez plutôt que de partager. 

oie

Les Rameaux c'est arbitrairement la commémoration de l'entrée à Jérusalem de Jésus prêcheur d'amour et de partage, guérisseur et représentant du peuple dont il était partie intégrante et qu'il défendait et soutenait dans sa dure confrontation à la vie et sa désespérance. Pour cela et parce qu'il remit en cause la corruption, il fut condamné à mort par l’Élite ; le Sanhédrin collabo, et non pas « les juifs » comme on s'est complu à le rabâcher. De Jésus vous n'avez pas appris grand chose et votre civilisation ; ou prétendue telle ; n'est pas chrétienne mais païenne. On y retrouve la même échelle sociale et les mêmes inégalités, le même mépris et la même haine que dans la société romaine ou grecque, voire gauloise. J'ai lu récemment un article sur des fouilles archéologiques qui montrent que les seigneurs gaulois échangeaient des esclaves avec les classes supérieures gréco-étrusques contre des biens de luxe qui tenaient lieu de monnaie thésaurisable.
Le Sanhédrin a crucifié Jésus ? Une fois oui. En esprit, une majorité le crucifie tous les jours. Quant aux athées, une majorité de plus en plus importante assassine la République. 

COEUR OR_2B