1944_DDUn fusiller, qui surgit hors de la nuit
Court vers l'aventure en bateau
Son nom, il le signe d'une pointe d'acier
D'un $ qui veut dire Zorro
Zorro, Zorro
Renard rusé qui fait sa loi
Zorro, Zorro
Vainqueur, tu l'es à chaque fois
Zorro, Zorro
Combat sans peur le nazi
Zorro, Zorro
Défend toujours ton pays
6 juin 44, Jupiter lâchait la foudre sur les côtes de Normandie. C'était un retour bien plus sanglant que lors de la précédente. Les ricains constituaient le gros des troupes, mais ils n'étaient pas seuls.
Par ailleurs on se battait déjà en Afrique depuis un bon bout, et là aussi ils n'étaient pas seuls.
La part des Français, ancêtres des souschiens revendiqués aujourd'hui était portion congrue.
Sur tous les fronts, des anglais, des américains ; y compris amérindiens et noirs ; mais aussi des espagnols, Républicains et Anarchistes ; anciens de la colonne Durruti notamment ; mais aussi des africains, et parmi eux des musulmans, beaucoup de musulmans... Qu'on a remercié à coups de pieds dans le cul.

Depuis ce jour, il n'y a pas eu un jour de paix dans le monde C'est pour cela et parce qu'il y a coïncidence entre le début du Ramadan et ce jour anniversaire, que hier soir j'ai relayé une page qui rappelle ce qu'est cet événement musulman et la souffrance des enfants, qui n'ont rien demandé, à cause de nos conneries. J'ai pu voir alors que pour certains fachos ; et ils sont nombreux ; qui en plus s'auto-congratulent et se parent des plumes de paon de « l'amour » ; un bébé a moins d'importance qu'un chat. C'est pas que j'aime pas les chats, mais actuellement, il y en a tellement qu'ils menacent la biodiversité. Vous n'en n'avez même pas conscience ! Laissés à eux-mêmes, ils tuent les oiseaux en masse. Reste que, bien que nous soyons nous aussi trop nombreux, dans notre prétendue civilisation, un bébé c'est sacré. C'est l'arc en ciel de l'avenir, la promesse que peut-être demain...
Peut-être... Mon espoir est sans doute vain. L'Histoire est une traînée de sang, elle ne charrie que cadavres et os. Il nous appartient de construire autre chose, mais on n'en prends pas le chemin...

bombes2

Je ne vais pas épiloguer sur la guerre et ses conséquences politiques ; j'ai déjà évoqué le sujet. Mais contrairement à ce que chantait Sardou, si les ricains n'étaient pas là, nous serions pas en Germanie ; le système était largement fissuré ; nous serions sans doute en Russie...  Sans Goupil, le coq aurait sans doute échappé aux griffes de l'aigle teutonique pour tomber sous la patte d'un Ysengrin mal léché. Saluant un marteau avec une faucille, faisant la queue devant des échoppes vides, serrés dans de vieux manteaux râpés. Ah c'est sûr, le gaspillage dénoncé sur Canal Décharge n'existerait pas, et peut-être aurais-je eu ma place plus longtemps dans ce monde là... Pas sûr... Je ne crois pas que nous serions plus heureux. Si le bonheur volait en escadrille, y'aurait des cons pour installer des batteries anti-aériennes. Bien malin qui peut réinventer l'Histoire.
6 Juin 44, premier pas vers la Libération ou croisade contre le communisme, déjà ?

théatre 1151