hirondelles 85 (3)Eric m'avait soutenu que y'a pas un péquin sur dix qui sait la différence entre martinets et hirondelles. Ça m'a un peu soufflé. Certes, quand je bossais en région parisienne, je sais bien que nombre de mes collègues n'y connaissaient  rien. Mais je pensais que c'étaient des exceptions induites par leurs origines sociales. En Berry, la plupart savaient la différence. Il est vrai que là, ils étaient tous peu ou prou de la campagne. Quant à ici, vu mon état, je fréquente peu de monde. Je ne puis généraliser mon expérience. Alors voilà, ci dessus une photo d'hirondelles sur des fils, très reconnaissables. Les martinets ne se posent jamais ainsi.
MARTINETS_602__1_
Et voilà une photo de martinets en vol...

martinet_210247__5_Puisqu'on en est au chapitre de l'ignorance, je tiens à vous souligner qu'un martinet ne peut décoller du sol tout seul. Il arrive qu'une forte pluie, un orage, abatte un martinet au sol. Dans ce cas, et avant qu'un chien ou un chat ne le gobe, il faut le remettre en vol. Posez le délicatement sur votre main, grimpez à un étage de maison, voire simplement sur votre voiture, et levez le bras en l'air. Il décollera de lui même en se laissant tomber. S'il hésite, donnez une poussée qu'il soit projeté en l'air assez haut. Il se débrouillera tout seul après. Certes, ça lui fout la trouille, mais il reprend vite ses esprits. J'en ai sauvé plusieurs comme ça. Y'en a même un, c'est dans ma cour que je l'avais projeté en l'air, il n'a pas voulu quitter le coin de la saison. Et alors qu'il n'y avait pas de martinets dans cette cour, il est venu s'y installer avec un congénère (c'était à Vierzon). L'année suivante y'en avait toute une flopée.  Y'a quand même un petit martinet qu'a pas eu de chance... Je l'ai trouvé comme ça, prostré, le jeunot. Tombé au sol. C'était l'époque où ses congénères entrainent les jeunes et on les voit virevolter en escadrilles serrées. Un entraînement sans pitié, qui ne souffre aucune défaillance. J'ai été confronté à ce cas où je n'ai pas réussi et je suis bien triste parce c'est une promesse de retour en moins, et donc une descendance en moins chez une espèce déjà gravement menacée... Alors que comme régulatrice de nos moustiques, mouches etc, c'est quand même le meilleur, incontestablement, avec la chauve-souris et l'hirondelle. Toutes deux tout aussi menacées.

martinet_210247__1_
Ci dessus un des petiots que j'ai tenté de sauver.
Vous trouverez ci-après des liens intégrés : Pour plus ample informée je vous oriente sur des sites plus spécialisés.
Une bonne page qui traite des martinets, et dont la réputation des auteurs n'est plus à faire. Une page plus spécifique sur l'hirondelle de la LPO.


martinets par Mikael1515

Dans la foulée je me suis pris par la main pour tenter de vous montrer des martinets. Au nid c'est quasi impossible avec mon matériel photo mais en vol j'ai tenté le coup sur trépied. Un machin que j'ai payé dix balles y'a dix ans (d'occase) et qui s'adapte à peu près à touts les matos. Y'a quand même des jours où ça m'arrive d'avoir du bol. Pas sûr que je pourrais renouveler l'exploit... Et pour faire bonne mesure, j'ai édité une petite vidéo très courte où on les voit mieux. Pas dès le début mais très vite en gros plan. Vous constaterez que c'est nettement plus rapide que les hirondelles, et ce n'est pas par hasard qu'on les appelle "voiliers du ciel" ; ils en sont les rois incontestés et les plus rapides.
Le présent papier est une synthèse réduite de ce que j'ai publié sur mes anciens blogs. Les articles vont diparaître parce que OB me fait encore un tour de cochon : contrairement aux promesses, la plateforme va basculer tous les blogs dans la nouvelle formule, et j'en veux pas ! Elle nécessite une mise à jour des navigateurs, un nouveau windows ; avec eux faut constamment suivre les innovations, autrement dit : consommer du top dernier sorti. Ce n'est pas ma philosophie. Enfin je souligne que toutes les photos ici sont de moi, sauf une de ma chérie.

 Hirondelle

 

VOIR AUSSI : Hirondelles, martinets etc...