25 juillet 2017

Un crime pour l'homme, un martyr pour l'humanité...

On a qualifié de terroriste un crime sordide et crapuleux ; comme si une agression, un braquage, n’était pas, TOUJOURS, un passage sans fin de terreur. La confrontation à la mort est d'ailleurs aussi un moment de terreur ; surtout celle de l'autre d'ailleurs. J'avais 8 ans quand j'ai vu mourir pour la première fois un enfant sous mes yeux. Bref moment d’épouvante qui me poursuit encore aujourd'hui et m'a fait prendre conscience brutalement et trop tôt de la fragilité de la vie, avec tout ce que ça comporte de relativisation... [Lire la suite]

06 avril 2017

Des bras se tendent, des poings se lèvent

Je pue et je pète ; je rote aussi. Le bruit et l'odeur en somme. Chirac n'avait pas tord puisque les colorés et les « cassos » c'est du pareil au même pour la majorité de l'électorat de « saine » haine animé, qui aspire à une France persillée livrée clé en main par un sauveur providentiel ; fusse-t-il une héritière nous voilà sans moustache mais aux dents acérées. Il ne vous restera plus qu'à m'expulser avec humanité et cœur ; en wagon à bestiau de préférence avec quelques autres ; à coups de... [Lire la suite]
01 novembre 2016

Toussaint alter halloween et vanité du destin...

La Toussaint peut-être un peu d'espoir à condition d'y croire ; pendant des siècles, des hommes, des femmes se sont endormis dans l'espoir de la résurrection & la vie éternelle. Je ne sais pas trop ce que ça recouvre vraiment la vie éternelle ; comment appréhender une telle notion ? C'est parce qu'elle vous échappait que vous l'avez rejetée. Fête des saints ; et bien malin qui peut vraiment dire qui est saint, comme l'écrivait un pasteur je ne sais plus où la semaine dernière ; le choix n'appartient en... [Lire la suite]
21 octobre 2016

La souffrance de Cathy et Mezzo suite, un an après

Il y a un an Cathy nous quittait pour un monde meilleur. Son ultime amour, Mezzo, le toutou, pour lequel nous nous étions inquiété, lui survécu. Aujourd'hui, un an après j'ai eu des nouvelles qui me réconfortent et m'interpellent. Non seulement le chien se porte bien ; mais me dit l'amie qui sert de liaison avec cette aventure du quotidien de quelques uns de notre humanité souffrante ; "Le chien a trouvé un excellent maître qui donne de ses nouvelles et est même venu voir la soeur de Cathy et ses enfants pour leur montrer... [Lire la suite]
09 octobre 2016

Amour

Narcisse se contemple le nombril à se demander s'il est bien, s'il est bon, s'il est zen... Ou branché, ou même enfilé... Il cherche à faire taire toute émotion pour trouver la paix croit-il, ou au contraire s'abîme en passions et débordements jouissifs. La tempête du monde manifestée dans le torrent de superficialité déracinée l'arrache à son terreau et le courant l'emporte vers des inconnus où il s'égare. Quand arrive le crépuscule il réalise que la seule émotion qui valait était l'amour. Pas la bagatelle dont on fait le pivot... [Lire la suite]
07 octobre 2016

Fils de Caïn

L’œil contemplait Caïn recroquevillé dans le trou à rats où il essayait de se dérober à l'immensité à la face de laquelle il avait jeté la vie de son frère cadet, abreuvant déjà les sillons d'un sang qu'on qualifierai plus tard d'impur. Mathieu s'en arracha son dernier cheveux blanc de désespoir tandis que Jean cassait sa dernière dent sur l'amère pierre d'achoppement sur laquelle on bâtit l'assemblée des derniers naufragés du radeau de la méduse. Quel que soit le mâle, la terre était victime, gorgée du sang des innocents, souillée... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

01 avril 2016

C'était un petit navire

C'était un petit navire, qui n'avait jamais navigué,.qui n'avait jamais navigué. Ohé, ohé du bateau, oh oh oh oh ; la vie m'a emporté trop tôt au large des sentiers battus... Moi le terrien, je devenais marin par intérim et d'opérette, volontaire parce que les uniformes caca d'oie me sortaient par les yeux et que le large me semblait plus vivifiant qu'un champ de boue, et l'iode plus saine que l'odeur de poudre. J'ai embarqué pour des lendemains de galère lorsque j'ai quitté ce bord pour embarquer sur un hauturier, un fameux... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 06:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
17 novembre 2015

CHAGRIN

  Leurs yeux ont à peine eu le temps d'effleurer la réalité tant la vie humaine n'est qu'un souffle fragile et vacillant dans l'éternité que déjà ils se sont refermés sur l'oubli de notre vallée de douleurs, nous laissant avec notre chagrin et le vide de l'absence.Les écoutilles de la haine sont ouvertes ; pleuvent les avanies et appels à la haine par de courageux justiciers auto-proclamés mais en chambre par écrans interposés, on lance des ultimatums aux musulmans, les appelant à se justifier de non complicité ; comme... [Lire la suite]
25 juillet 2014

Non mais franchement, tu crois que ça vaut le coup de continuer ?

Non mais franchement, tu crois que ça vaut le coup de continuer ? La vie d'un homme, à une autre échelle, est aussi éphémère que celle d'une fleur, aussi fragile aussi ; bourgeon elle semble belle une saison puis s'étiole et fane.Regarde devant qu'elle disait l'autre ! Il y a de quoi se marrer... Ce qui est devant est encore pire que ce qui est derrière.Enchaîné par la fatalité comme un boulet ; cloué au sol comme une chèvre à son piquet ; sous le regard méprisant des suffisances bien casées imbues du vide qui... [Lire la suite]
12 juillet 2014

La vie est une maladie de l'âme

La vie est une maladie de l'âme, un voyage sans retour, une partition sans brouillon où il faut jouer juste sans s'être exercé. Certains prétendent recevoir des leçons de la vie ; grand bien leur fasse ! Leçon de quoi ? Puisque jamais nous ne rencontrons exactement les mêmes circonstances tant chaque instant est fugace, éphémère et à jamais perdu aussitôt que né. Leçons pour faire comme « Jean le sot » ce héros des contes moralisants de notre tradition saintongeaise qu'affectionnait mon grand père poète et... [Lire la suite]