09 mai 2017

Photo chagrin

Voilà ma version de la photo officielle du nouveau président-dent-dent des sans dents ; roi des français par la bénédiction médiatique ; soutenu par la grande presse depuis le début . D'aucuns y voient un Badinguet, d'autre un Mitterrand, voire un  De Gaule... Moi, c'est plutôt Louis Philippe que j'y vois. J'aurais voulu la pondre à l'instant T de l'élection, comme jadis pour Hollande, mais j'étais très mal. Ca se voyait pas, mais j'ai passé des plombes à faire des tas de dessins, publiés en partie sur FB, et le reste du temps au... [Lire la suite]

03 mai 2017

Un bateau ivre

Un bateau ivre qui ne sait plus très bien où il va et se livre au chaos incontrôlable. Chacun de nous subit sa part de conséquences, positives ou négatives, suivant ce qu'est sa situation et son état physique. En se qui me concerne, c'est la Bérézina quoiqu'il arrive sur tous les tableaux ; c'est déjà commencé du reste. Je suis tout de même attentif à ce qui se passe, au monde qui m'entoure, même si au fond, j'en ai plein les bottes de cette compétition politique dont les enjeux ne sont pas réellement ceux avoués, non plus que ne... [Lire la suite]
10 décembre 2015

FILS DE L'HOMME

Pompéi & Rome semblaient éternelles. La première florissant par ses luxueux lupanars et la seconde, par son commerce, ses temples de marbre et sa vie de plaisirs et de lucre ; du moins pour les citoyens consommateurs ; la majeure partie de la population cosmopolite étant taillable et corvéable à merci, vouée souvent aux travaux les plus dégueulasses, et en tous les cas juste payés à coups de pieds au cul et un peu de soupe. La plupart étrangers, allez savoir pourquoi, qui n'avaient pas demandés à être là, même quand ils... [Lire la suite]
18 juin 2015

Le crépuscule de l'Aigle

Un certain 18 juin un aigle buvait le bouillon après cent jours d'illusion de retour sous les coups de ceux qu'on dit nos « amis » aujourd'hui parce que tirant la couverture au mieux de leurs intérêts au sein de « l'europunie » (€uro puni ?), cette mauvaise parodie des Usa fichue comme une usine à gaz et qui a à peu près autant de (sale) gueule que le centre Pompidou d'extérieur ou le vagin métallique qui souille présentement les jardins de Versailles. Désolés, lecteurs, l'art dit moderne et ma gueule ça fait deux.... [Lire la suite]
03 janvier 2015

Bonne année... enfin, on va essayer

2015, nous célébrons l'avènement d'un autre François et sa bataille de Marignan il y a 500 ans ainsi qu'un tas d'autres événements comme la mort du Soleil de Versailles (1715) où se vautrait alentour de sa royale personne une cour désœuvrée, entretenue et hédoniste afin de la mieux museler tant la Fronde avait effrayée le jeune roi au début de son siècle (Louis XIV). On le fit payer au compagnon serrurier presque 80 ans plus tard (Louis XVI  1793) . Nous sommes à nouveau sous le règne d'un François dans une France en cours de... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
21 janvier 2013

Au temps de la bascule à Charlot

Il ne s'appelait pas Charles mais Louis et on faisait remonter ses origines au Duc Capet alors que la filiation  ne pouvait vraiment être assurée comme certaine que depuis Henri de Navarre l'amateur d'ail (comme moi). Il s'appelait Louis qui était une altération progressive du nom de son illustre ancêtre approximatif Clovis, germain dégrossi par les charmes d'une sainte chrétienne, qui piquait des colères quand on cassait un vase. On a raccourci Louis XVI par vengeance au nom d'un "idéal" qui n'a jamais vraiment tenu ses... [Lire la suite]
10 janvier 2013

Ode à la réalité post-festive

AVERTISSEMENT pour les cons : Ceci est un pamphlet satirique à ne pas prendre au premier degré, mais à regarder bien en face.   Au lendemain des bacchanales déchaînées ; sur les cendres de mon beau sapin roi des déchets, et sa triste déconfiture s'amoncellent les ruines des lampions qui s'affaissent dévoilant les choses sérieuses qui nous font déjà trembler. Regardez s’amasser ces hordes barbares et bigarrées, bistres noires ou brunes, aux frontières du monde hautement civilisé le couteau entre les dents qui menacent de leur... [Lire la suite]