14 mai 2017

Macron, ron-ron

Une prise de fonctions un 14 mai, si ce n'est pas un présage, c'est que vous avez les mirettes dans les fouilles. De toute façon la plupart d'entre vous les ont. Vous allez morfler ! Dans mon papier que je lui ai consacré j'avais pris Louis Phillipe comme caricature... Comme lui, il a surfé sur la ruine des partis politiques incapable de s'entendre pour ramasser le pouvoir au caniveau et en faire sa chose... Il a l'ambition d'un Napoléon et le caractère d'un Robespierre. Je pense vraiment que ce sera un grand président mais il... [Lire la suite]

20 septembre 2016

Le deuil comme outil d'unité nationale

Le deuil comme outil d'unité nationale ; un hommage pour tenter de donner du sens à ce qui n'en n'a pas. Le sens d'une guerre qui n'en n'est pas vraiment une amalgamée avec d'autres, périphériques, dont le rapport n'est pas si évident. Les groupes armés, et les armées, qui s’affrontent au moyen-orient, en Afrique et en Asie se battent sur le terrain d'intérêts politiques et financiers globaux fruits des limites du capitalisme de consommation massive. Les racailles qui frappent chez nous sont, nous dis-t-on, leurs agents. Possible... [Lire la suite]
17 novembre 2013

Glauquitude

Glauquitude merdiatique en chébrantie. Lucifer conduit le troupeau vers de mornes pâturages où l'accessoire tient lieu d'essentiel tandis que sombre le radeau de la méduse. Il n'y aura pas de survivants. Jamais on n'a bâti sur du sable autre chose que des pâtés balayés à la prochaine marée.  Vous avez confondu l'ombre et la lumière, les visages changeants de la lune avec la claire lumière du soleil. Je me tenais sur le rivage, contemplant les flots déchainés mais je ne pouvais résister au ressac, cette conséquence du tumulte... [Lire la suite]