04 août 2016

Hirondelles, martinets etc...

Les martinets ont déserté le ciel de mon quartier depuis plusieurs jours. Dans la nuit du 25 au 26 juillet. Trois ou quatre, de passage sans doute, ont été aperçus tournoyant au dessus des halles le samedi suivant ; mais depuis, plus rien, et j'ai passablement patrouillé, forçant même ma carcasse à avancer de grès ou de force, pour m'assurer de la chose. Là je vous montre une hirondelle de fenêtre au nid. Une autre est venue quelques secondes plus tôt lui apporter à manger. Se pourrait-il qu'elles couvent encore à cette époque ? Où... [Lire la suite]

01 juin 2014

Un peu de douceur dans un monde de brutes...

C'était samedi 31 mai place de la Brèche à Niort. Concert symphonique gratos dans le cadre de je n'ai pas trop retenu quel concours. Mais "gratuit" et de "musique symphonique" ; fus-ce profane, vous vous doutez bien que dans la mesure où mes guiboles ne me trahissaient pas trop et où c'était pas trop loin, j'allais pas louper. C'te blague Deux ensembles se sont produits et c'était très joli. Dans la mesure où c'est dans le cadre d'un concours, j'avoue que si j'étais membre du jury, j'aurais du mal à choisir... Deux styles, deux... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
05 novembre 2013

Avant de vous dire adieu

En ce temps là les petits chardonnerets venaient picorer sur ma fenêtre. Ils ont pris de l'assurance au fil des mois, avec les pinsons, les tourterelles, se sont enhardis au point de rentrer dans la maison. Mais je n'ai plus de photos. J'en avais fait très peu parce qu'avec l'argentique, il fallait économiser les clichés, et qu'aussi, ceux que j'avais fait je n'ai pas pu les sauver de mes déboires de ces dernières années. En ce temps là pas d'enfumeur en dessous, bien que j'habitais à l'étage, et personne pour me reprocher d'aimer... [Lire la suite]
02 juin 2013

Encore UN

 C'était hier soir le ciel sur Niort au crépuscule vers 21 h je crois ; on a de bonne surprises quelquefois. Dans la grisaille qui nous poursuit depuis pas mal de temps ça annonçait un éphémère semblant d'été et le retour prochain de la pluie. J'ai eu aussi la consolation de rencontrer le gars à qui j'ai donné un plan de pin parasol qui m'a dit que le bébé se portait bien. Ça fait plaisir. Une escadrille de martinets tournoyait au dessus de nos têtes tandis que beaucoup plus haut un avion à turboréacteurs avalait quelques... [Lire la suite]
23 mai 2013

Pour les oiseaux et les poètes

De bon matin à l'heure où blanchi la campagne, je suis parti dans la plaine...  C'était pour offrir une sépulture digne de lui, en un lieu qui restera à jamais secret, à un de mes copains martinets. Reportez vous sur ce même blog à mon papier "Ne pas confondre hirondelles et martinets" paru il y a quelques temps sur ce même blog. La veille j'étais au garage en train de bidouiller un vieux vélo dont les freins sont complètement occis et pour lequel je cherche désespérément un feu arrière à pas cher (1/2 course ou rando... [Lire la suite]
20 février 2013

Venez voir...

Venez voir la lune en plein soleil ; il était à peu près 16 h ce mercredi et il faisait si chaud qu'on se serait cru au printemps... Venez voir les coucous, les premiers ! Précoces ceux-là, le gel des nuits à venir va les ratiboiser, dommage... Ce sont les seuls que j'ai vu dans le secteur... En attendant les oiseaux du même nom qui ne sauraient tarder. Selon les lettres d'info que je reçois de cercles ornitho, ils ont déjà quitté l'Afrique. Venez voir les chatons... Ils ne miaulent pas mais sont les signaux certains du réveil de la... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 18:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
30 janvier 2013

Et toc !

Un squelette qui fait don de son corps à la provende des petits oiseaux, tends ses bras supliants vers un ciel à la face pudiquement drapée de coton pour mieux se dérober à la honte d'avoir livré son aimée à la voracité des héritiers de Prométhée... C'est la preuve que ce mardi je suis allé plus loin que d'habitude, depuis de longues semaines. J'ai enfin réussi à m'extraire de mon quartier. Vers la mi-décembre je vous ai annoncé, enfin aux habitués de l'ancien blog et aussi sur Twitter et FB, que j'avais ma patte en compote, et... [Lire la suite]