24 avril 2016

Du vent dans le coeur

Notre civilisation a fondé d’immenses espoirs sur le “progrès” scientifique. Nous voilà capables de multiplier par dix millions notre taux de radioactivité, et de bidouiller des gènes de façon à modeler les générations futures. Mais nous ne savons pas au nom de quoi. Depuis longtemps nous n’agissons plus qu’au nom de la science et du profit que nous avons divinisés, pour prétendre agir en tant que maîtres et possesseurs de la nature.On a érigé en dogme la consommation comme seul bonheur possible, ici et maintenant, vouant toute autre... [Lire la suite]