27 novembre 2016

Avent, juste avant le dernier rideau

C'est l'Avent ; ça ne veut plus rien dire pour la plupart des gens, sauf pour les croyants, et encore un certain nombre ont une vision approximative de la chose. Une petite carte internet qu'on m'a envoyée témoigne de la naïveté de certain(e)s qui croient que Dieu va se mettre à mon service. Elle dit : « je vais prier Dieu de ma faire gagner à un jeu de tirage et je vous promets que je vous donnerai de quoi vous tirer d'affaire jusqu'à la fin de vos jours. Vous serez alors bien obligé de voir que Dieu existe et qu'Il... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

21 octobre 2016

La souffrance de Cathy et Mezzo suite, un an après

Il y a un an Cathy nous quittait pour un monde meilleur. Son ultime amour, Mezzo, le toutou, pour lequel nous nous étions inquiété, lui survécu. Aujourd'hui, un an après j'ai eu des nouvelles qui me réconfortent et m'interpellent. Non seulement le chien se porte bien ; mais me dit l'amie qui sert de liaison avec cette aventure du quotidien de quelques uns de notre humanité souffrante ; "Le chien a trouvé un excellent maître qui donne de ses nouvelles et est même venu voir la soeur de Cathy et ses enfants pour leur montrer... [Lire la suite]
06 janvier 2016

Destination crépuscule

  « Oh ! combien de marins, combien de capitaines Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines, Dans ce morne horizon se sont évanouis ? Combien ont disparu, dure et triste fortune ? Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune, Sous l'aveugle océan à jamais enfoui ?   Combien de patrons morts avec leurs équipages ? L'ouragan de leur vie a pris toutes les pages Et d'un souffle il a tout dispersé sur les flots ! Nul ne saura leur fin dans l'abîme plongée, Chaque vague en passant d'un butin s'est chargée ;... [Lire la suite]
25 décembre 2015

Magie de Noël

Vijay, un pote hindou, m'a envoyé une superbe carte de Noël revisitée à l'iconographie de sa propre religion. Je lui avais fait un coup du genre il y a quelques années en plaçant Krishna dans une crèche chrétienne ; il m'avait dit : « t'as raison mon pote »... Enfin, non, il cause pas comme ça le copain. Il m'attribue, avec ses rudiments d'anglais, toutes sortes de titres que je ne mérite guère et qu'on n'accorde qu'aux Saddhous, voire aux Rishis. Enfin, ça il a arrêté pour les seconds, parce que faut quand même... [Lire la suite]
17 octobre 2014

Journée mondiale du refus de la misère

« Les sanglots longs des violons de l'automne blessent mon cœur d'une langueur monotone. Tout suffocant et blême, quand sonne l'heure, je me souviens des jours anciens et je pleure » Paul Verlaine... C'est cela la misère ; l'automne de la vie quand plus rien n'a de sens dans la solitude et la détresse quoique certains vous diront qu'on a toujours plus malheureux que soi. Faut positiver ; c'est chébran. Les crétins qui disent cela ont rarement connus l'absolue détresse et ne se rendent pas compte que quand ils... [Lire la suite]
12 juillet 2014

La vie est une maladie de l'âme

La vie est une maladie de l'âme, un voyage sans retour, une partition sans brouillon où il faut jouer juste sans s'être exercé. Certains prétendent recevoir des leçons de la vie ; grand bien leur fasse ! Leçon de quoi ? Puisque jamais nous ne rencontrons exactement les mêmes circonstances tant chaque instant est fugace, éphémère et à jamais perdu aussitôt que né. Leçons pour faire comme « Jean le sot » ce héros des contes moralisants de notre tradition saintongeaise qu'affectionnait mon grand père poète et... [Lire la suite]
16 avril 2013

Histoire de santé

  Quand le merle chante le printemps je pense à la fragilité de la vie, surtout un soir où il parle d'instabilité de la météo en dépit des apparences d'été alors même que les arbres peinent à former leurs premières feuilles.Comme un écho à ma publication « les gens normaux » sur Canal Décharge, et un peu aussi « De bon matin » ici même, j'ai reçu ce lundi soir, tard, une new-letter à laquelle je suis abonné et qui ajoute encore de l'eau à mon moulin. Je ne vous communique que rarement son contenu bien qu'elle... [Lire la suite]