01 mai 2016

A défaut de muguet

On dit c'est la fête du travail... Aujourd'hui y'a même des syndicalistes qui bossent... Dans la Police, les hôpitaux ou les centrales nucléaires par exemple... Autrement plus utile que le supermarché où vous allez vous précipiter pour cirer les pompes au capital... et gaspiller. Notre trouvaille de ce jour ; oui c'était jeté, en ville, dans une corbeille de ville, pas une poubelle de particulier ; vaut son pesant de cacahuètes ; j'aurais pu le mettre sur Canal Décharge, pis bon, faut pas trop charger la bourrique ; des galipotes... [Lire la suite]

18 juin 2015

Le crépuscule de l'Aigle

Un certain 18 juin un aigle buvait le bouillon après cent jours d'illusion de retour sous les coups de ceux qu'on dit nos « amis » aujourd'hui parce que tirant la couverture au mieux de leurs intérêts au sein de « l'europunie » (€uro puni ?), cette mauvaise parodie des Usa fichue comme une usine à gaz et qui a à peu près autant de (sale) gueule que le centre Pompidou d'extérieur ou le vagin métallique qui souille présentement les jardins de Versailles. Désolés, lecteurs, l'art dit moderne et ma gueule ça fait deux.... [Lire la suite]
14 juillet 2014

14 juillet

On l'a dite révolution du peuple et on lui donne pour paternité une échauffourée de quartier alors qu'elle ne fut proclamée que le 21 septembre 1792 régnant par la Terreur officielle jusqu'au 26 juillet 1794 (9 thermidor an II) mais ce ne fut guère joyeux après. On l'a dite révolution du peuple, mais je ne vois que des soldats.Du passé ils prétendirent faire table rase ; la déraison sonna en leurs cratères abreuvés du sang des innocents raccourcis en série industrielle pour une parole ou une idée, un geste ou un chiffon ;... [Lire la suite]
21 juin 2013

Devoir de mémoire

«Je ne savais pas que c'était si simple de faire son devoir quand on est en danger.» ~ Jean Moulin ~ Il y a 70 ans, le 21 juin 1943, Jean Moulin, alias Max, fût arrêté par la Gestapo à Caluire-et-Cuire près de Lyon, alors qu'il participait à une réunion secrète de la Résistance. Transféré par les Allemands à Paris, il fût torturé et mourra le 8 juillet 1943 dans le train qui l'amenait en Allemagne.   Le chant des partisans par LeNouvelObservateur    La cacophonie édoniste masque l'essentiel