09 octobre 2016

Amour

Narcisse se contemple le nombril à se demander s'il est bien, s'il est bon, s'il est zen... Ou branché, ou même enfilé... Il cherche à faire taire toute émotion pour trouver la paix croit-il, ou au contraire s'abîme en passions et débordements jouissifs. La tempête du monde manifestée dans le torrent de superficialité déracinée l'arrache à son terreau et le courant l'emporte vers des inconnus où il s'égare. Quand arrive le crépuscule il réalise que la seule émotion qui valait était l'amour. Pas la bagatelle dont on fait le pivot... [Lire la suite]

15 août 2016

Bonne Fete de l'Assomption

Marre des complochiottes qu'ont tout vu qui savent tout qu'on percé tous les secrets de la princesse et qui voient des fachos dans chaque opinion qui ne brosse pas l'ordre imposé dans le sens du poil ; j'en ai marre aussi de tous ceux qui vont chercher des explications alambiquées à tout au prétexte de tout sans même pouvoir prouver quoi que ce soit. J'en ai marre aussi qu'on voit dans chaque musulman un terroriste, dans chaque chrétien un facho, dans chaque écolo un gauchiste, et pendant ce temps là la planète crève. J'en ai... [Lire la suite]
28 juin 2013

Jour de cendres

Faudrait... mais hélas, si je regarde encore les fleurs et les oiseaux comme si j'étais enfant... Et même les nounours  Pour le reste je suis revenu d'à peu près toutes les illusions possibles et imaginables. Ce tweet là ci-dessus me donnait un peu de beaume au coeur, il a été suprimé deux minutes après son émission et j'ai juste eu le temps de faire la capture d'écran ; sinon je l'aurais intégré avec son lien, pensez donc. Je ne comprends pas qu'il ait été suprimé. Alors je le colle brut et pardon à son auteure si ça la choque... [Lire la suite]
17 février 2013

Le Radeau de la Méduse

Il n'y a pas si longtemps... Nous avions un monarque arrogant... Il avait tout dit promis, il a pas tenu grand chose hormis son portefeuille bien garni... Vous miroitez une renaissance dans l'acceptation d'imagerie d'Epinal que vous en avez sans réaliser que cette période fut une foiridon de crimes, prévarication, débauche et Inquisition ; celle de la Renaissance rivalisait en cruauté avec la future Shoah tandis que la médiévale s'intéressait surtout à des actions ponctuelles contre des extrémismes menaçant l'unité sociale. C'est... [Lire la suite]