14 mai 2017

Macron, ron-ron

Une prise de fonctions un 14 mai, si ce n'est pas un présage, c'est que vous avez les mirettes dans les fouilles. De toute façon la plupart d'entre vous les ont. Vous allez morfler ! Dans mon papier que je lui ai consacré j'avais pris Louis Phillipe comme caricature... Comme lui, il a surfé sur la ruine des partis politiques incapable de s'entendre pour ramasser le pouvoir au caniveau et en faire sa chose... Il a l'ambition d'un Napoléon et le caractère d'un Robespierre. Je pense vraiment que ce sera un grand président mais il... [Lire la suite]

09 mai 2017

Photo chagrin

Voilà ma version de la photo officielle du nouveau président-dent-dent des sans dents ; roi des français par la bénédiction médiatique ; soutenu par la grande presse depuis le début . D'aucuns y voient un Badinguet, d'autre un Mitterrand, voire un  De Gaule... Moi, c'est plutôt Louis Philippe que j'y vois. J'aurais voulu la pondre à l'instant T de l'élection, comme jadis pour Hollande, mais j'étais très mal. Ca se voyait pas, mais j'ai passé des plombes à faire des tas de dessins, publiés en partie sur FB, et le reste du temps au... [Lire la suite]
19 avril 2017

Réflexion politique...

En attendant la suite de mon papier sur Canal Décharge "Agneau de Caniveau" , je poursuis ici ma réflexion politique. Enfin... "réflexion" est un bien grand mot, redondant et pompeux. J'en vois parmi vous qui ont des certitudes et sont prêt à donner l'absolution sans confession à des polichinelles dont l'histoire ne me réconforte guère. L'image au dessus là, c'est une capture d'écran de la page électronique de la Nouvelle République... Je l'ai un peu déchirée pour mieux souligner ce que j'ai ressenti quand je l'ai vue. J'ai pu enfin... [Lire la suite]
06 avril 2017

Des bras se tendent, des poings se lèvent

Je pue et je pète ; je rote aussi. Le bruit et l'odeur en somme. Chirac n'avait pas tord puisque les colorés et les « cassos » c'est du pareil au même pour la majorité de l'électorat de « saine » haine animé, qui aspire à une France persillée livrée clé en main par un sauveur providentiel ; fusse-t-il une héritière nous voilà sans moustache mais aux dents acérées. Il ne vous restera plus qu'à m'expulser avec humanité et cœur ; en wagon à bestiau de préférence avec quelques autres ; à coups de... [Lire la suite]
20 septembre 2016

Le deuil comme outil d'unité nationale

Le deuil comme outil d'unité nationale ; un hommage pour tenter de donner du sens à ce qui n'en n'a pas. Le sens d'une guerre qui n'en n'est pas vraiment une amalgamée avec d'autres, périphériques, dont le rapport n'est pas si évident. Les groupes armés, et les armées, qui s’affrontent au moyen-orient, en Afrique et en Asie se battent sur le terrain d'intérêts politiques et financiers globaux fruits des limites du capitalisme de consommation massive. Les racailles qui frappent chez nous sont, nous dis-t-on, leurs agents. Possible... [Lire la suite]
26 juillet 2016

Les cons sont de sortie

Relevé sur Facebook parmi d'autres immondices digne des albums photo de Canal-Décharge ; ci dessous... Si on compte sur des crétins pareils pour relever la France, on peut tout aussi bien se torcher avec du papier d'aluminium.Entre les extrèmes droite qui en profitent pour chier et dégueuler leur haine, et les gauchistes qui aussi bien dégueulent sur les cathos qui appellent à la prière ; j'ai tout vu aujourd'hui en matière de grosse merde. On le sait que la République est née dans le sang ; j'en ai parlé bien des fois ici.... [Lire la suite]

20 juin 2016

20 juin

Le 20 juin 1789, les députés des états généraux, après s'être proclamés Assemblée nationale, se retrouvent dans une salle de Versailles, au Jeu de Paume, où ils jurent sous la présidence de Bailly, « de ne jamais se séparer et de se rassembler partout où les circonstances l'exigeraient, jusqu'à ce que la constitution du royaume fût établie et affermie par des fondements solides ». Le peintre Louis David a réalisé une composition dramatique autour de cet événement. On voit ci-dessus, au centre, l'abbé Grégoire réunir par les épaules le... [Lire la suite]
05 janvier 2016

Crèche & Épiphanie

L'Épiphanie c'est le 6, Traditionnellement. Depuis je ne sais plus quand, en Gaule déracinée, on la fête le 4 ; jusqu'aux églises qui s'y plient. Je me demande un peu pourquoi puisque depuis bien longtemps, d'un point de vue religieux, c'était une messe peu suivie et pour ce qui est de la traditionnelle galette, ça se passait surtout en famille. Quoique, fin des années soixante, dans mon école qui était une école de la République tout ce qu'il y a de « laïque », mais en un temps où sa définition était comprise comme... [Lire la suite]
29 mars 2015

Rien ne va plus

Rien ne va plus les dès pipés sont jetés, comme des perles aux pourceaux repus, gardés par le fils prodigue. Allons, l'enfant pâtre rit. Il rentre ses blancs moutons tandis qu'au loin l'orage luit, arrachant les gréements d'or et d'argent des petits navires de Cadet Roussel affrétés sans notre agrément. Les rats ont envahi les cales et gaspillent les dernières réserves. L'équipage devra tirer à la courte-paille qui sera mangé. Le mousse, volontaire commis d'office, finira poignardé dans le dos, comme chaque fois qu'on lui demande son... [Lire la suite]
27 avril 2014

Une page d'histoire...

  Rendez vous compte, ça me rajeuni pas... En ce grand jour historique de canonnade de réaliser que jai traversé le règne de sept papes... Vous croyez que ça porte bonheur ? Hé oui les poteaux, j'ai poussé mon premier soupir ; qui failli être le dernier puisque né mort ; pendant les derniers vagissements de Pie XII et si on compte bien sur ses doigts sans trop se gourer c'est bien ça :  Sept papes catholiques Pie XII : (Eugenio Pacelli) né en 1876, (1939-1958) Jean XXIII : (Angelo Giuseppe... [Lire la suite]