30 avril 2017

Merci papa.

Chevalier sans terre ; don qui rote (pète et pue) combattit des moulins à vent en croyant bâtir des châteaux en Espagne ; idiot utile des causes perdues ; voici venu une aube blême qui donne des envies de se noyer en bière à défaut de s'y coucher, ou l'inverse, c'est selon. La sinistre farce est en train de se refermer sur ceux là même qui ont utilisé les idiots utiles que sont tous les Don Quichotte des causes perdues pour en construire les assises où ils seront jugés. Depuis que le singe s'est fait homme, on brasse la... [Lire la suite]

28 avril 2017

Faillite finale

Ahaswerus (1), au cœur du triangle des Bermudes préfabriqué par les médias qui vous ont formatés, cingle vers l'île du docteur Moreau(2),cet enfer qu'il prends pour un havre de sauvetage. Comme si, dans un pays où la ségrégation est omniprésente, faire barrage à la sorcière allait nous sauver de ce qui anime la plupart des cœurs. On peut s'étonner à bon droit que les situations de 2002 et d'aujourd'hui ; qui sont en réalité très différentes ; ne se soient pas produites d'autres fois.Mon fils, qui est noir, me parlait du... [Lire la suite]
27 avril 2017

En marche, vous avez dit en marche ?

Non, monsieur Macron, nous n'avons pas eu besoin de vous pour nous mettre en marche. Depuis qu'un singe s'est dressé sur ses pattes de derrière pour jeter une pierre à Abel, nous marchons. Nous vivions bien peinardement auprès de l'arbre et le serpent est venu susurrer des paroles doucereuses, puis le pourvoyeur de nourriture, l'agriculteur, s'est vu insulté dans ses offrandes de légumes qu'il avait mis tant d'amour et de sueur à produire ; alors il a voulu se venger du pasteur dont les bêtes mangeaient ses productions et, puni,... [Lire la suite]
24 avril 2017

UBERISATION

Si l'upérisation des denrées c'est leur mise en conserve par dénaturation, son équivalent pour les hommes c'est l'ubérisation. L'ubérisation du travail c'est le mépris de l'homme, du pays, de ses valeurs, et du travail Et comme par hasard, au lendemain du premier tour, l'action d'UBER, soutien à Macron, monte en flèche. Entre la peste et le choléra, entre la vérole et la chtouille, on l'a bien profond. Il est vrai que le choix était cornélien, je vous l'accorde ! Il eût fallu s'afranchir du lavage de cerveau télévisé... Ce qui... [Lire la suite]
24 avril 2017

Place au terrain

Quatre cavaliers de l'Apocalypse, comme je les percevais, et la démonstration des limites du système électoral tel qu'il est qui en résulte. J'étais contre le principe des primaires et j'avais raison : il a accouché de canards boiteux. Le reste résulte du traitement inégal des médias en fonction de l'importance qu'ils accordent aux candidats. A leurs yeux, seuls ceux qui ont des financiers derrière eux valent quelque chose. D'où un quarteron de pignoufs emplumés ; le reste résulte de la haine au quotidien qui nourrit les... [Lire la suite]
21 avril 2017

Pérette et Perrine sont dans un bateau

Je suis très énervé, je n'arrive pas à dormir, alors autant complèter mes derniers papiers. Ceux d'ici, et sur Canal-Décharge. Je voulais de toute façon vous reparler de Perrette évoquée précédemment. Moi qui écrivais que je redoutais que des attentats viennent foutre les élections en l'air comme je l'ai dit ces jours derniers, je suis servi ce soir ! Et c'est pas fini le cirque ! Foutre les élections en l'air c'est le même Judas Iscariote qui a tiré le surin dès l'amorce du quinquennat Hollande, a poursuivi sa charge contre... [Lire la suite]

20 avril 2017

Complément d'objet direct

J'inscris ce post dans la continuité du précédent...Bien qu'il certainement for probable que la prétendue femme de ménage de l'Hexagone soit surévaluée ; on se la joue tout de même chevauchée triomphante de la walkyrie sauvage qui prétends comme issue faire ; au même titre que son pendant dit de gauche ; table rase du passé. D'un coup de gomme effacer 70 ans d'histoire en désignant à votre vindicte le bouc émissaire qui a temps contribué à construire vos maisons et nettoyer vos trottoirs. Aujourd'hui les fils d'éboueurs... [Lire la suite]
19 avril 2017

Réflexion politique...

En attendant la suite de mon papier sur Canal Décharge "Agneau de Caniveau" , je poursuis ici ma réflexion politique. Enfin... "réflexion" est un bien grand mot, redondant et pompeux. J'en vois parmi vous qui ont des certitudes et sont prêt à donner l'absolution sans confession à des polichinelles dont l'histoire ne me réconforte guère. L'image au dessus là, c'est une capture d'écran de la page électronique de la Nouvelle République... Je l'ai un peu déchirée pour mieux souligner ce que j'ai ressenti quand je l'ai vue. J'ai pu enfin... [Lire la suite]
16 avril 2017

L'énigme de Pâques

L'énigme de Pâques, bien plus que la Passion du Christ et sa victoire sur la décomposition naturelle des corps ; où le sens a plus d'importance que le récit lui-même ; c'est celle qui nous fut révélée le 6 avril 1722 ; Pâques de cette année là ; par le navigateur néerlandais Jakob Roggeveen : Rapa Nui (« la grande île »), autrement dit l'Île de Pâques. Un monde complètement isolé, où ne poussait pas grand chose. Ni légumes, ni fruits ; il n'y avait pas d'arbres, et pas d'animaux sauvages propres... [Lire la suite]
15 avril 2017

Pouvoir au peuple ?

  Les cavaliers de l'apocalypse 2017 sont cinq comme les trois mousquetaires étaient quatre... Il se pourrait qu'un sixième larron sorte de derrière les fagots jetant le trouble dans la foire, et crée l'émiettement qui conduira à la mauvaise passe. Et tandis que les chrétiens veillent l'attente de Pâques, les idiots utiles des sectes politiques entament leurs dernières veillées d'armes. J'ai vu de vraies gamineries. Des affiches lacérées, à demi arrachées, les lambeaux éparpillés au sol. Conjuration qui confine à la superstition... [Lire la suite]