perrette 3Je suis très énervé, je n'arrive pas à dormir, alors autant complèter mes derniers papiers. Ceux d'ici, et sur Canal-Décharge. Je voulais de toute façon vous reparler de Perrette évoquée précédemment. Moi qui écrivais que je redoutais que des attentats viennent foutre les élections en l'air comme je l'ai dit ces jours derniers, je suis servi ce soir ! Et c'est pas fini le cirque ! Foutre les élections en l'air c'est le même Judas Iscariote qui a tiré le surin dès l'amorce du quinquennat Hollande, a poursuivi sa charge contre Fillon (qui le méritait sans doute) et Hamon... Du moins je pense... Et Perrette donc...
Quand Perrette eût cassé le pot au lait de La Fontaine, elle se fit Perrine digue donda dondé !
Ce qui ne lui a guère profité. A compter les œufs dans le cul de la poule on risque de grosses déconvenues, comme à trop jouer les cigales on s'égare ; mais les fourmis ne sont pas mieux loties qui meurent avant d’avoir existé...
Nous avons les pieds dans la merde et je me demande quelle corde pourra nous en tirer ; celle pour se pendre peut-être... Il paraît que ça porte bonheur la corde de pendu. Au pied du gibet poussent des mandragores ; rationnellement c'est normal, vu l'apport d'azote dû aux déjections des suppliciés et le piétinement qui empêche tout ce qui est fragile de se développer. Symboliquement ça vous donne une image de fin d'un monde et de porte sur un autre... Le seul en lequel je place un peu d'espoir, parce que je commence vraiment à me demander ce que je pourrais foutre dans celui-ci, même si je guérissais.

VOTEZ & PAYEZ_2

C'est plié ! On ne sortira pas indemne des événements actuels. La 5° Marianne est morte, de toute façon elle a tellement été remaniée... Oui, cette nuit encore je me demande si les élections iront à leur terme, et si elles y vont, de toute façon c'est vert caca d'oie... On va en chier. Adieu France, cher pays de mon enfance. C'est pas parce que on a gardé le prénom que c'est la même chose. Au fait, je me demande comment les consommateurs dilapideurs évoqués dans J'ai rêvé d'un autre monde et dans Agneau de caniveau, vont pouvoir s'en tirer... Ma Réflexion politique et les précédents n'auront servi qu'à me défouler. L'énigme de Pâques ; Pouvoir au Peuple ; Et si Jésus votait ? Etc...
De toute façon, ça sert à quoi d'autre quoi qu'il arrive ? Ce blog est un prout dérisoire dans le vide qui n'intérresse que quelques potes... En matière d'élections je compte pour une voix marginale étant donné que je ne voterais ni pour Fillon, ni pour Le Pen... A mon avis elle est surévaluée, mais avec les derniers évènements, ça va lui donner du grain. Les gens réagissent tellement de façon simpliste. Ils n'aprennent rien de l'Histoire, y compris récente. Je me demande si Marianne ; pardon Perrette ; ne pourrait pas casser le pot au lait ; accomplissant la vengeance tant mûrie contre une autre incarnation de la jeune fermière... Surfant sur l'ignorance.
Vous vous croyez informés, mais aucun de nous n'apréhende la réalité, en particulier en matière de dossiers internationnaux. Hors on nous parle plus de ça que des problèmes de notre quotidien et de la réalité du citoyen lambda ; ou alors à coups de poncifs...
Je me souviens d'une autre campagne. Y'a longtemps, je bossais chez PSA à l'époque. A la pause je déconnais à plein tube avec un collègue qui me la jouait facho ultra à côté de qui le vieux le Pen eût passé pour un gauchiste. C'est là qu'un de nos chefs est venu se mêler à la conversation. Et moi je fais : "Chef, il est légèrement à la droite d'Hitler le monsieur là"... Et le chef de choper la balle au bond : "Bon, ben il a raison, on va te passer à la chambre à gaz"... Bien sûr, c'était de la déconnade... Tous les deux étaient syndiqués à gauche et je le savais. Quoiqu'il y a de drôles de titis à gauche, vous ne le savez peut-être pas. Non, beaucoup ne le savent pas ! Et après on a discuté plus sérieusement. Tous deux, pourtant loin d'être incultes, m'ont avoués ne pas bien comprendre ce que débitent nos bonimenteurs... Alors aujourd'hui, que les choses se sont énormément compliquées, que doit-il en être pour des français moyens même intellectuellement développés comme eux ? Et les pauvres qui n'ont pas eu la possibilités d'acquérir des bases suffisantes ? Et c'est sur l'aléatoire de l'appréciation de gens qui ne comprennent pas tout ce qu'on leur dit ; en s'ingéniant en plus à brouiller les cartes ; qu'on fait reposer le devenir des nations ? L'avenir de la Terre donc ? Faut pas s'étonner si le pot à lait nous échappe...

PERRINE