TOUSSAINT3La Toussaint peut-être un peu d'espoir à condition d'y croire ; pendant des siècles, des hommes, des femmes se sont endormis dans l'espoir de la résurrection & la vie éternelle. Je ne sais pas trop ce que ça recouvre vraiment la vie éternelle ; comment appréhender une telle notion ? C'est parce qu'elle vous échappait que vous l'avez rejetée. Fête des saints ; et bien malin qui peut vraiment dire qui est saint, comme l'écrivait un pasteur je ne sais plus où la semaine dernière ; le choix n'appartient en réalité qu'à Dieu ; ceux canonisés par les Églises (catho et ortho) ; hors les archanges ; sont des modèles présentés aux hommes par des hommes ; fête des saints dont vous avez fait la commémoration des défunts ; saints ou pas on n'en sait rien ; avant de la jeter aux orties pour en faire la fête des monstres au nom d'un « néo-celtisme » dont les racines sont nazies ; vous le saviez ça ? Un identitarisme aux relents vert de gris, et chez nous passablement lié à la collaboration, chez nous, et au KKK aux USA. Faut pas le dire, les références sont dures à trouver. Le problème est que je me suis beaucoup documenté de l'intérieur, il y a quelques décennies. Hé oui ! Dans la marine j'ai côtoyé beaucoup de Bretons. Ils m'ont filé le virus de l'amour de la Bretagne et de son histoire. De là mon approche du druidisme, du néo-druidisme et de ses ramifications. Pour un qui ; tout en gambergeant, comme tous, sur une histoire mythique qui n'a pas grand chose à voir avec les données de l'archéologie scientifique ; dont je suis toujours les développements avec intérêt aujourd'hui ; avait une philosophie acceptable pour mes valeurs, et où j'ai été initié ; une flopée d'autres avaient des relents nauséabonds et caca d'oie. Votre « halloween » est né dans les mouvements occultes et politiques d’extrême droite. Célébrer l'épouvante relève d'une psychologie pour le moins tordue.
Tous les sages, toutes mystiques confondues, vous diront qu'on est et devient ce que l'on projette et visualise par intériorisation. Toutes les méthodes de méditation sont basées à dessus, de même que le béhaviorisme (psychologie). Si vous vous délectez de pourriture, vous deviendrez pourriture ; si vous méditez Amour, Compassion, Charité, Fraternité... Vous serez cela.

Et y' pas besoin d'être chrétien pour cela. Un post d'une hindouiste que je connais bien, ce matin, m'a tiré des larmes, carrément. Elle est d'autant portée sur la réflexion spirituelle en ce moment que c'est pour eux, par coïncidence de date avec notre Toussaint, la fête de la Lumière chez eux, Diwali dont j'ai déjà causé je crois.

carrosse 2

Votre Halloween les citrouilles peuvent aussi se changer en carrosse de St Nicolas ; celui qu'on a changé benoitement en Bibendum publicitaire promoteur du gaspillage et de la consommation ; mais j'ai pas de citrouille.

brouillard 2

Ils se sont endormis dans l'espoir de la résurrection & la vie éternelle, je voudrais juste survivre dans celle-ci. Ça va mal ; dans quelques jours, le glas. Une bonne engueulade avec l'AS et puis après quoi ? Le saut à l'élastique sans élastique ? Avec un élastique de chanvre ou de sisal ? La réponse m'appartiendra seul.

Je ne laisserais jamais les niortais me torturer comme ils ont torturé mon père, mon oncle, mes grands parents, okay ? C'est pas comme ça que je rejoindrais les saints, allez vous dire. Ouais, ben de toute façon, y'a longtemps que je me dis que j'en ai pour des millénaires de purgatoire s'il existe... D'ailleurs au contraire de Benoît XVI, je pense moi, que si il y a un autre monde, il existe. Ce serait trop beau, si, quoi qu'on aie fait, le salaire soit le même pour tous ! Alors un peu plus ou un peu moins...
Il est d'ailleurs comique qu'on rejette aujourd'hui la théologie chrétienne, mais on se réfère aux expériences de mort clinique pour argumenter des pseudo-preuves de vie après la mort ! L'âme ne relève certainement pas de la neurologie si elle survit à la mort, sinon c'est juste une sécrétion comme la bile, mortelle. Pour avoir vécu cette expérience, et des membres de ma famille et des ami(e)s itou, je vais vous dire : ça prouve que dalle, sauf pour celui qui s'en souvient. Parce qu'on peut oublier aussi. Je connais quelqu'un comme ça : en trente piges ça s'était effacé de sa mémoire. A l'époque, nous ignorions, trop jeunes que nous étions, tout des NDE et elle m'avait raconté son aventure très peu de temps après. En tant que témoins direct, je lui ai mis la puce à l'oreille, ce qui lui a permis de retrouver des pathologies oubliées dans le dossier médical de son enfance. Comme je le disais à une copine y'a quelques années alors qu'elle m'interrogeait sur le sens de l'Eternité : « pauvre puce, va ! J'en sais pas plus que les autres, je me suis contenté de faire pipi sur le seuil, sinon je ne serais pas là »... Et je vous avoue qu'on fond, le néant m'arrangerait tout autant ! Oui parce que quand va falloir que je rende compte de la multitude de mes conneries, ça risque de pas être triste ! Ce que je crois vraiment, je ne le dirais pas, ça pourrait vous égarer finalement... Je préfère allumer une petite chandelle d'espoir aussi evanescent soit-il plutôt que maudire votre absurde obscurité sans queue ni tête... Tout est vanité au fond... Omnes vulnerant, ultima necat & tutti quanti... Deo gracias... ou pas. Que vienne l'heure, la mienne, je l'attends. Sans Esprit, tout est absurde, totalement absurde : s'échiner toute une vie à trouver de quoi bouffer pour le chier ensuite et finir par crever lamentablement dans d'atroces souffrances en s'étourdissant tout du long avec des inepties et des illusions qui n'ont d'autres retombées qu'anéantir l'écologie de la planète ! Je préfère mes "illusions" à vos certitudes... Si tant est que ce soit des illusions...

TOUSSAINT gif 2