26 octobre 2016

Dans deux mois c'est Noël...

Cette statue c'est un souvenir du temps où nous avions une voiture et donc, un peu de fric. Je me souviens d'elle à cause d'un enchaînement de circonstances... A l'époque, je me demande si elle n'a pas fait l'objet d'un papier sur mon inénarrable "Canal Décharge" ; imbuvable pour beaucoup d'entre vous en dépit de ce qu'il colle de plus en plus au politiquement et socialement admis. Non qu'il se soit "rangé", mais parce que la société médiatique de masse commence enfin à réaliser une partie de ce que j'y évoque et dénonce. Ce sont eux... [Lire la suite]

21 octobre 2016

La souffrance de Cathy et Mezzo suite, un an après

Il y a un an Cathy nous quittait pour un monde meilleur. Son ultime amour, Mezzo, le toutou, pour lequel nous nous étions inquiété, lui survécu. Aujourd'hui, un an après j'ai eu des nouvelles qui me réconfortent et m'interpellent. Non seulement le chien se porte bien ; mais me dit l'amie qui sert de liaison avec cette aventure du quotidien de quelques uns de notre humanité souffrante ; "Le chien a trouvé un excellent maître qui donne de ses nouvelles et est même venu voir la soeur de Cathy et ses enfants pour leur montrer... [Lire la suite]
09 octobre 2016

Amour

Narcisse se contemple le nombril à se demander s'il est bien, s'il est bon, s'il est zen... Ou branché, ou même enfilé... Il cherche à faire taire toute émotion pour trouver la paix croit-il, ou au contraire s'abîme en passions et débordements jouissifs. La tempête du monde manifestée dans le torrent de superficialité déracinée l'arrache à son terreau et le courant l'emporte vers des inconnus où il s'égare. Quand arrive le crépuscule il réalise que la seule émotion qui valait était l'amour. Pas la bagatelle dont on fait le pivot... [Lire la suite]
07 octobre 2016

Fils de Caïn

L’œil contemplait Caïn recroquevillé dans le trou à rats où il essayait de se dérober à l'immensité à la face de laquelle il avait jeté la vie de son frère cadet, abreuvant déjà les sillons d'un sang qu'on qualifierai plus tard d'impur. Mathieu s'en arracha son dernier cheveux blanc de désespoir tandis que Jean cassait sa dernière dent sur l'amère pierre d'achoppement sur laquelle on bâtit l'assemblée des derniers naufragés du radeau de la méduse. Quel que soit le mâle, la terre était victime, gorgée du sang des innocents, souillée... [Lire la suite]
Posté par Mikael3300 à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
06 octobre 2016

Avoir vécu comme un loup pour mourir comme un chien !

Vie de merde,Merde qui pue,pue de la gueule,Gueule toujours...Ah que n'ais-je tant vécu pour connaître cette infamie ? Avoir vécu comme un loup pour mourir comme un chien !Chien battu, chien galeux.Recroquevillé au coin l’âtre mort,Encombré des cendres consumées,A l'ombre du passé dispersé au vent de l'oubli et des regrets d'un printemps qui ne viendra jamais plus ; temps gaspillé en illusion d'exister, grain de sel charrié par le torrent déchaîné, dissous par l'océan des multitudes illusionnées.C'est fini les poteaux.... [Lire la suite]