phoneUn peu normal mon capitaine, parce qu'on est à Niort *;) Clin d’œil Voilà le boulot : encore un biniou trouvé à traîner sur les trottoirs, ou plus exactement sur la route et une bagnole est passé dessus. "A quoi ça sert que vous traîniez la nuit" qu'elle disait la voisine ? Ben à ça justement et entre autre ! Je serai passé trois plombes plus tard, vu que c'était la nuit des illuminations de la ville ; celle où la circulation est plus dense que sur le périf aux heures de pointes sur les grands axes, y'avait plus d'biniou. Parce que des piétons par contre, pas bézef... Pis de toute façon, les gens font gaffe à rien... Vous imaginez même pas ! Il m'est arrivé de ramasser des trucs entre les guibolles de gens qui s'aprétaient à marcher dessus.
Vous allez croire qu'il est foutu l'engin ? Et bien nada ! Je l'ai fait parler et même que j'ai pas eu besoin de le torturer vu qu'il l'avait déjà été comme on voit. Il a jacté tout de suite *:)) Marrant Même technique que le précédent. Une puce vierge et j'ai accès au répertoire. Coup de bol : c'est une jeune fille et j'ai pu joindre le papa. Il sort d'ici y'a dix minutes. Affaire réglée.

Par contre c'est le boxon pour le précédent : on avait promis de m'apeler et j'ai toujours rien. J'ai encore mis un message à un de ses potes niortais sur FaceBook, et que dalle. J'ai pas son domicile au mec, ni sa page. Je vais amplifier mes recherches.

IMG-20141215-00854

Bon, au moins c'est Noël pour la jeune fille... Parce que j'ai bien sur tuyauté le papa comment réparer la bécane à pas cher du tout. Y'en a qu'on du bol vous trouvez pas ? *:) Heureux

{ CONTACT établi relativement au précédent portable le 23 décembre vers 18 h, rencard la semaine prochaine. Résolu donc. Je suis plus efficace que les objets trouvés de Niort qui trouvent le moyens d'avoir des tas de trucs qui traînent 2 ans dans leurs tiroirs (dixit la Nouvelle République) }