BIBLE (3)« A quoi ça sert que vous traîniez comme ça dans les rues ? » me demandait benoîtement une voisine, il y a quelques semaines. Vous vous souvenez du jour où je disais que j'étais le balais de chiotte de la Providence ? Hé bien c'est à ça que ça sert justement ! Je suis la Providence d'un tas de gugusses qui souvent ne le savent pas. Parce que mon premier réflexe, quand je trouve quelque chose qui a été perdu, c'est d'essayer de retrouver le proprio moi même. J'ai lu comment ça se passe pour les objets trouvés à Niort dans la Nouvelle République : la plupart des gens n'y vont pas... déjà. Ensuite ils ne prennent jamais votre nom de déposant, résultat vous ne savez jamais si la personne a retrouvé son bien ou pas. Et s'il ne l'a pas retrouvé ça finit le plus souvent à la poubelle, je l'ai lu en toutes lettres. J'ai lu aussi qu'au lieu de remettre à la banque émettrice les cartes bancaire qu'on leur rapporte ; ce qui est la loi normalement ; ils les gardent 2 ans dans un tiroir !Alors je n'y vais qu'en désespoir de cause. Et là c'est le cas : je traque le proprio moi-même. Parce qu'une Bible ça se respecte. D'ailleurs, vu la facture, je crois que celui qui l'avait doit y tenir. Je dis « celui », je suis persuadé que c'est une dame, mieux, une sœur, et je suis persuadé que je l'ai aperçue plus tard dans la rue, mais elle m'a fui quand j'ai voulu l'aborder. Alors j'ai touché, par internet interposé, tout le banc et l’arrière banc d'organisations catholiques qu'elle fréquente. Il y avait suffisamment de petits papiers entre les pages pour avoir une idée. Problème : j'ai trouvé le presbytère fermé ! La refonte des paroisses doit y être pour quelque chose. J'ai lu qu'on avait tout fusionné ces jours derniers parce qu'ils n'ont plus assez de monde. Alors je vais pas galoper pendant des plombes, j'ai mal aux jambes. A eux à faire le reste du boulot.
Ça s'est passé comme ça : j'ai été pris d'une envie de foutre le camp comme on a envie de faire pipi... et à quelques centaines de mètres ; j'étais très attentif, mon pressentiment était que j'allais trouver quelque chose d'incongru ; j'ai vu quelque chose en cuir ; le livre était sur la tranche, collé contre le trottoir. Je m'en suis saisi et j'ai réalisé ce que c'était ! Plus tard je l'ai posé sur le banc où j'ai pique niqué (hé oui, fait beau) ce midi pour en tirer le portrait. Voilà c'est tout. Je ne doute pas que je vais faire une heureuse. Si je n'ai aucune nouvelle j'essaierai de gauler un curé après la messe... Ça devient de plus en plus difficile. Mais vous voyez, je crois qu'une Bible pour un(e) catholique, c'est une chose à laquelle il s'attache. Alors... Et comme je suis honnête.. ; Hé oui ! Parce que comme on le voit dans ma colonne de gauche : je vends des bouquins d'occase (des bibelots, des pin's, des bijoux parfois) et donc, je pourrais aisément en tirer profit. Ben non ! Quand quelqu'un a du chagrin ça me touche. J'suis comme ça, que voulez vous... J'aurais tout aussi bien restitué le petit livre rouge...
Alors si vous êtes de Niort et savez où joindre la sœur qui a perdu son bréviaire sacré, dites lui de me contacter. Rencard dans une église de Niort et remise en main propre, voilà. N'importe comment, rendre service est une habitude chez moi, mais le niortais ne le savent pas.
Au fait, vous savez ce qui me fait marrer ? En cherchant les pages internet des personnes qui gravitent autour de cette sœur, je suis tombé sur un pèlerinage à l'Ile Madame ces jours-ci... Comique  : cette Ile j'ai failli ne jamais en sortir, j'avais quelques mois. Mes parents et un copain s'étaient aventurés à y aller et... ont été pris par la marée montante à mi-parcours du retour. L'eau rentrait déjà dans la voiture, le vent souflait en tempête, il pleuvait... La bagnole a calé. Enfin, toutes les veines quoi. Ils s'en sont sorti par miracle tandis que je babillais dans mon landeau à l'arrière de la Juva. Du coup on m'avait un moment surnommé "Moïse"... Hé oui, sauvé des eaux..; D'ailleurs j'ai failli me noyer trois ans plus tard, ailleurs... Un jeu des plus grands qui a mal tourné. "Coïncidence" quand tu nous tiens...*:)) Marrant

Agneau-de-Dieu

Bon ben voilà : tout est bien qui est presque fini *O:-) Un angeJe viens de recevoir un mail de la propriétaire de la Bible. Nous reprendrons contact la semaine prochaine. J'ai son portable et je viens de lui envoyer le mien. *O:-) Un angeJ'vous disais bien que j'étais le balais de cagoinsses de la Providence. *:P Tirer la langue A dire vrai ça n'est pas trop difficile dans ce monde désintégré où plus personne ne voit rien pour cause de bulle opaque... Y compris les chrétiens d'ailleurs. Je vous en reparlerai...

BAPTISTE_1