elephant_7C'est Ganesh Chaturthi (Fête de Ganesh) ce week-end . ; également connue sous le nom de Vinayaka Chaturthi ou Vinayaka Chavithi en sanskrit.
Cette fête, célébrée dans toute l'Inde, est particulièrement populaire dans l'État du Maharashtra (Mumbai, Pune). Ganesh Chaturthi a lieu pendant le mois de Badhra ou Bhādrapad, sixième mois du calendrier hindou, qui correspond environ à la période du 20 août au 15 septembre du calendrier grégorien. La fête dure toujours un nombre impair de jours, jusqu'à onze, voire treize.
Le premier jour de la célébration, les Indiens, après s'être baignés en signe de purification, vont acheter une représentation de Ganesh, que l'on trouve de toutes tailles (de quelques centimètres à plusieurs mètres de hauteur) et la rapportent en procession chez eux, où elle est installée sur un autel et décorée. L'idole est alors conservée plusieurs jours pendant lesquels des prières sont récitées matin et soir à son intention, et des offrandes (notamment des sucreries) lui sont faites.
Le dernier jour de la célébration, les statues sont portées en procession vers le lieu de leur immersion (mer, lac, rivière, réservoirs d'eau creusés pour l'occasion, voire un seau d'eau...) par les dévots qui scandent « Ganapati bappa morya ! Mangal moorti morya ! » (« Père Ganapati, reviens-nous ! Toi qui portes chance, reviens-nous ! »
Ganesh Chaturthi est célébré au Royaume-Uni par la diaspora indienne. Comme à Paris ; où a lieu une manifestation processionnelle publique ; par le temple de Sri Manicka Vinayakar Alayam voir :ICI

ganesh_net_2

Ganesh, le dieu à tête d’éléphant, fait incontestablement partie des divinités préférées des Hindous, sa naissance est célébrée en grande pompe tous les ans, au début du mois de septembre, notamment dans des États du Sud de l’Inde.
Dans l’hindouisme, Ganesha, Ganesh souvent appelé Ganapati dans le sud de l’Inde - « le seigneur des troupes de divinités » ou mieux « le seigneur des catégories » est le dieu de la sagesse, de l’intelligence, de l’éducation et de la prudence, le patron des écoles et des travailleurs du savoir. Il est le fils de Shiva et Pârvatî, l’époux de Siddhî, le succès et de Riddhî, la richesse. Il joue un rôle important dans le tantrisme. Il est le dieu qui supprime les obstacles. Pas seulement matériels puisque les disciples de Krishna, par exemple, l'invoquent en ces termes : « Oh Sri Ganesha, please mercifully assist me by removing the obstacles on the path of spiritual advancement... » (soit :Oh Seigneur Ganesha, que votre bienveillance m'aide en enlevant les obstacles sur le chemin d'avancement spirituel...), ce qui vise des biens et obstacles tout autres. C'est aussi le gardien du foyer conjugal, de la maison, un peu à la manière de nos anges gardiens.
Il est sans doute le dieu le plus vénéré en Inde et son aura touche même tout le sous-continent, sans doute parce que chacun place en lui ses espoirs secrets, ses espoirs et rêves les plus improbables. En ce qui me concerne je m'y intéresse surtout parce qu'il est très cher à certains potes de là-bas à qui je n'ai pas manqué d'envoyer quelques créations de mon cru pour la circonstance... Et puis c'est vrai, depuis très longtemps il y a chez moi une petite statue de lui en bois. Vous ne vous attendiez pas à ça ? Que voulez vous, je ne suis pas dans un moule moderne. La mode est au Bouddha ; bien mal compris par beaucoup d'occidentaux qui s'en réclament ; moi je me suis défait de mes bouddhas excepté une photo d'un tableau représentant Tchenrésis (Bouddha de la compassion auquel j'ai été consacré par 1 "lama" il y a quelques décennies) ; mais Ganesh côtoie Moïse aussi bien que le Christ ou des représentations votives sud-américaines... et j'ai bien autant de chapelets orientaux que chrétiens... Ne cherchez pas, je crois que ce serait trop long à vous expliquer, tout ceci est d'abord projection de représentations mentales. Sur Canal Décharge dans « Art miroir » j'ai écris : « Chaque manifestation est juste une personnification de Brahman, une ride sur la surface de l'Âtman, comme l'était le Christ d'ailleurs, projection d'un univers dont le notre n'est qu'une ombre. »
Ce n'est qu'une ébauche... Mon attitude face à l'invisible est d'abord faite d'abandon et non de sollicitatation, sauf pour mon prochain. "Fiat voluntas tuas".

GANESH-PRIDE

Happy Ganesh Chaturthi

 lotus_1