France_hier_B

On l'a dite révolution du peuple et on lui donne pour paternité une échauffourée de quartier alors qu'elle ne fut proclamée que le 21 septembre 1792 régnant par la Terreur officielle jusqu'au 26 juillet 1794 (9 thermidor an II) mais ce ne fut guère joyeux après. On l'a dite révolution du peuple, mais je ne vois que des soldats.
Du passé ils prétendirent faire table rase ; la déraison sonna en leurs cratères abreuvés du sang des innocents raccourcis en série industrielle pour une parole ou une idée, un geste ou un chiffon ; ils proclamèrent les droits pour imposer des obligations multiples ; abolirent les traditions et décrétèrent la suprématie de la nation abstraite et son cortège de chaînes où la loi du mieux loti est toujours la meilleure. La filiation oligarchique remplaça celle de l'aînesse et une caste s'arrogea le pouvoir qu'elle détenait déjà depuis longtemps. Ils bannirent la charité et cultivèrent l'iniquité au nom d'une prétendue égalité qui n'a jamais été accouchée que sur le papier.

schtroumpfs-republique


Les valets fanatisés des nouveaux maîtres avides et corrompus défendirent la guillotine au péril de leur vie, embrochant les têtes des boucs émissaires. Du passé ils prétendirent faire table rase ; ouvrant les portes des coffres qu'ils dilapidèrent à l'encan, avançant le carrosse au « Bourgeois Gentilhomme ».

14juillet-fete

Du passé ils prétendirent faire table rase ; détruisant un trône vermoulu qui n'en n'avait plus que l'apparence et donnant la clef aux marchands dont la mainmise s'était appesantie depuis longtemps.
De cette gloire il ne faut pas non plus oublier les péchés meurtriers si on veut construire un avenir au moment où on marine dans un jus de chaussette délavé.

FRANCE_Nique_A

Tout de même, ça avait un peu plus de gueule que la France d'aujourd'hui vendue à la philosophie des mercantis où ce qui ne rapporte pas ne sert à rien, et ce qui sert n'est qu'un moyen de survivre faute de mieux pour beaucoup d'entre nous. Où la vie ne sert guère qu'à transformer tout ce qu'on touche en merde. Participant de l'assassinat lent de notre Terre irremplaçable.

50ballesB

Fête rituelle ou pas, pour les chats errants des sous-sols ça ne change rien au quotidien. J'habite à la cave de votre pyramide, là où on remise les gravats, dans un univers désargenté ; l'argent, ce maître des cérémonies que le 14 juillet a laïcisé, dans une soupente qui prends l'eau. Que de l'occase de 3° main, sortie des rebuts, des ordures et des emmerdes. Plus de bagnole, une épave ; plus de vélo, un tas de copeaux ; plus de lunettes, des miettes ; Plus d'appareil photo, un tas de ferraille... Plus de santé, un corps délabré... Plus de revenus, une aumône d’État conditionnelle et spartiate (à partir d'août) insuffisante à même simplement survivre privé de tout à la merci de l'insulte et du mépris. Le pauvre est coupable il faut le punir. Vous avez dit « Révolution » ? La différence avec les pauvres ères de 1789 privés de pain par des revers météorologiques et le chômage déjà ? En ce temps là on trouvait encore sur le chemin de vrais chrétiens animés de charité ; cette notion vouée aux gémonies par la sanglante répression qui abolit aussi les corporations. Il fallut attendre le second Empire pour qu'à nouveau les ouvriers commencent à avoir à minima le droit de s'associer pour défendre leurs intérêts. Avant que les syndicats ne se dévoient eux aussi au fil des décennies... Il n'y a pas si longtemps, on tirait à balles réelles en France sur le prolétariat révolté. C'était la République, pas la Monarchie.
Révolution ? Ce fut une suite de petits matins blêmes aux rêves avortés. Mais c'est avec des hochets et des symboles qu'on fait rêver les peuples.

2CV_N1

NDLR : j'ai emprunté les schtoumpf à un journal britanique, mais les ai colorisés à ma façon et changé l'acoutrement (le bicorne par exemple, c'est un ajout de moi, les braies tricolores aussi) j'ai laissé le texte intégral ; les autres illustrations sont des créations perso ; la 2CV est une des versions que j'avais proposée à un concours publicitaire qui devait illustrer un Tee Shirt lors de la coupe du monde. Je n'ai pas été retenu.