enchanteur_13B5Au royaume des aveugles volontaires le temps des voyants est terminé ; voici venu celui des prophètes au crépuscule des enchanteurs. Les prêtres radioteurs et cathodiques distillent insidieusement l'évangile de saint Crétin le raisonneur mal assis sur son trône de déjections d'organismes grossièrement manipulés. Des trolls travestis, oints de bonne conscience mitonnent des daubes de langue de bois sauce grisbi et des bouchées doubles sauce financière tandis que d'autres infusent des bouillons de onze heures dans la marmite infernale qu'ils renverseront pour la multitude vouée à l'enfer de feu et de glace. Sur le tas de fumier le coq apprend à braire. Il n'y voit plus très clair à son âge perclus de rhumatismes.

triskel_goth3

Un Pinocchio sert de fusible aux vessies que vous avez suspendues au pinacle comme autant d'illusoires lanternes. Au dictionnaire gaulois le nom d'un sinistre se substitue à l'expression triviale « grosse commission » tant on est empressé à charger le baudet émissaire. Pour être limpide : vous n'avez donc pas compris que c'est l'arbre qui cache la forêt ? Lui risque de suivre le chemin d'un Bérégovoy pour quelques peccadilles qui feront se tordre de rire les princes qui se prélassent avec vos picaillons à bord de yachts de luxe ou sur des îles privées abondamment gardées. Depuis l'affaire des chevaux cocus et quelques scandales médicamenteux, vous n'avez pas compris que tout est daube dans le fricot ? Des idées au frichti en passant par les serments de polichinelle ? Les idées déjantées qui se substituent à la morale comme les comptes des gardiens du Trésor évanescent...enchanteur_20

Un serviteur de la mère des fils de la veuve qui fraude c'est l’avers d'une médaille biseautée où on voit que sous le tapis les loups ne se mangent pas entre eux, s'entendent comme larrons en foire, et copains comme cochons vous font danser la gigue infernale. Son mandataire financier au fusible était un sectateur du GUD, c'est quand même risible au regard de l'image projetée par ceux qui se réclament de l'héritage politique de l'assemblée qui vota jadis les pleins pouvoirs au maréchal nous voilà.enchanteur_18
Dans les restes du monde on nous prépare un tourbillon de mégatonnes pour pacifier les derniers lambeaux de l'héritage spirituel du camarade Vladimir Ilitch livré juste à temps en train plombé par l'ennemi héréditaire aux ruines du royaume des Tsars ; virgule de nation empreinte des idées d'un grand timonier défunt inspiré du précédent. Que se passe-t-il vraiment dans cette dernière patrie des travailleurs à la taille d'un timbre poste où on prétend mettre en pratique les théories d'un juif errant apostat ? Dans les profondes ténèbres luit une étoile flamboyante pour les justes qui ne se sont pas mépris sur les falsifications des voleurs de feu. Les peuples élus autoproclamés ont travesti le sens, aveuglé les sens et les bibliothécaires ont diffusé les pages dévoyées du Livre remanié par des scribouillards dociles. L'avenir est de cendres et de glace. L'hiver qui s'avance n'est pas qu'allégorique.

enchanteur_17