gui-5508B2

Méditant sous les rameaux sacrés comme isolé par une bulle de silence en apesanteur au cœur de la furie de la tempête qui agite le rien, j’écoutais le murmure du vieux sanglier chuchotant les échos de sa mémoire millénaire, gardienne de l'antique sagesse. Il m'expliquait le destin inéluctable des Atlantes qui s'éveillèrent un jour au bord de l'abysse et voulurent l'enjamber et le posséder, se prenant pour le Démiurge, ils sombrèrent dans la folie en dotant le Golem d’attributs étrangers, donnant vie aux chimères des contes antiques. Contraignant les éléments contre leur nature ils générèrent le chaos.

7peches-aAlors ceux-ci se conjuguèrent pour punir ce mauvais bateleur de sa prétention à tout subordonner au profit sous couvert de liberté, ce cache-sexe de l'hypocrisie qui consistait à toujours marcher vers le pire à petits pas biaisés, sur des sentiers pavés de mauvaise foi. Du zénith fondit une montagne et du nadir sourdit la lave des entrailles tressaillantes de la Grande Dame dont les soubresauts balayaient les châteaux de cartes éphémères et promis à la poussière comme toute construction humaine dont la vocation est l'impermanence.. Les marmites de l'enfer débordèrent et vomirent leur poix brûlante, souillant les sources et les jardins de leur souffre éternel. L’œuvre au noir trouvait son accomplissement. Les fils de Lilith et Samaël s’entre-déchirèrent une dernière fois dans une apothéose de feu et de sang.
Sortants des décombres péniblement et à quatre pattes ou rampants, les géants hagards s'agenouillèrent devant l'UN pour la première fois depuis des siècles, implorants et honteux avant de balayer à nouveau les scrupules d'un haussement d'épaule pour se remettre à la tâche afin de rebâtir leur enfer illusoire.
Masse indifférenciée et aliénée ils nourrirent le Moloch auquel ils avaient vendu leur âme pour un peu de plaisir. Zombies inconscients, la porte de la Lumière leur est à jamais close et les rares qui y rêvent encore ne l'imaginent que parodie dans des rêves inconsistants et illusoires auxquels ils affectent de croire pour se sentir moutons blancs parmi les moutons noirs, mais ils restent des moutons sacrifiés sur l'autel du grand bouc lubrique ; la face noire de Prométhée qui a non seulement dérobé le feu du Ciel, mais aussi l'arc en ciel au bout duquel était pourtant un trésor désormais perdu.

La nuit descendit sur la conscience dont l'étincelle s'éteignit à jamais.

lune-28-01-13A
L'aube se levait pour le Golem à la fois animal et machine, ersatz d'humanoïde confus, chimiquement contrôlé par la déraison élevée en dogme et prétendant au trône de sommet d'une évolution supposée et incertaine ; régnant sur un amas de rocs exsangue.

POMME-ouroboros1

Loin, très loin dans l'infini, sur une petite boule de roches humides, autour d'une banale étoile ordinaire, le souffle des Élus initiait un nouveau cycle de conscience et de causalité. La vie renaissait avec ses règles logiques issues d'une lente maturation dans le sein de la nouvelle Mère. Les fils des anges sauront-ils se garder des fruits empoisonnés ?

celtic_triskel-300x300D2